Profiter du moment présent.. (53 billets en 2015: semaine 31)

27 comments

  

PROFITER DU MOMENT PRÉSENT…

Ces dernières années, avec tous les orages professionnels qui m’ont foudroyée (Dont un burnout!), j’ai au moins appris  à profiter du moment présent!

  
Alors j’ai du faire des choix… 

Ne plus faire passer tout le monde avant moi…

Je limite le temps passé à gérer la maison au minimum syndical… Après tout, dans la famille TheMouse, Madame travaille autant que Monsieur, alors je ne vois pas pourquoi Madame ne pourrait pas se comporter comme Monsieur…

  
C’est vrai ça… Avant, du temps de la préhistoire, l’homme « partait à la chasse », ramenait le repas dans la grotte… La femme s’occupait de la grotte et de leurs rejetons…

  
Depuis… Il y a eu une sacré évolution: l’homme part au travail pour gagner l’argent nécessaire au foyer… La femme s’occupe de la case et des rejetons… Et puis, il y a eu les robots et machines à laver… Les autos… Les supermarchés… Ah tiens, ce n’est plus l’homme qui va chasser… La femme va au supermarché chercher de quoi nourrir sa famille…

  
Mais, non, non et non… Maintenant la femme bosse… Parfois plus que l’homme… Et pourtant… Dans la grotte, les taches n’ont pas été re-réparties pour autant!

  
J’apprends encore aussi à ne plus mettre mon boulot en priorité devant mes loisirs… On passe tout de même une grosse partie du temps au travail, c’est mieux quand il est intéressant et que l’on reconnaît ce que vous faites, non?

  
Mais, il y a hélas des endroits, où il est préférable de « ne rien voir, ne rien entendre et ne rien dire », et si on a l’outrecuidance de ne pas respecter l’un de ces principes, on « passe a la trappe » et/ou on vous fait « passer un mauvais quart d’heure »!

  
Alors… Pour en revenir au sujet de départ… Profiter du moment présent… Eh bien, certains événements, vous font parfois réaliser que l’on n’a qu’une seule vie! On réalise alors que l’on a « oublié » de penser à soi!

En ce qui me concerne, c’est cette tempête professionnelle qui m’a incitée à faire des choix de vie… Un peu comme si l’instinct de survie s’était mis en route!

  
Ok… Tout n’est pas devenu subitement facile… Le pré n’est pas plus vert que chez le voisin… Loin de là… N’oublions pas que dans burnout il y a « burn », et que comme après un incendie de forêt, ce qui a été brûlé, a été définitivement perdu pour laisser la place à une herbe et à quelques buissons plus fragiles… D’autres arbres finiront par repousser aussi, mais il faudra plusieurs années pour reconstituer ce bois!

  
Alors, comme dans la nature, on apprécie le moindre rayon de soleil… Et même la pluie… Car tous deux vont permettre à ce bois de se reconstruire!

Voilà… J’en suis là… A apprendre à apprécier chaque moment… Car les incendiaires n’ont hélas pas disparu, et peuvent à tout moment recommencer leur œuvre funeste!

Quand on voit la vitesse à laquelle un incendie progresse, on comprend bien que chaque instant compte! Alors on apprend à éviter les incendiaires, on accepte l’aide des personnes qui protègent les forêts… On est plus fort quand on est plusieurs…

Une fois l’incendie passé, pendant l’étape de reconstruction du bois, cette nature qui a été ravagée est plus fragile d’un côté car elle est « à nu », plus forte d’un autre côté car l’incendie a déjà détruit tout ce qu’il pouvait ravager!

  
Quand un incendie pareil est passé, on ne pense plus qu’à vivre au présent! Car même l’avenir reste incertain, les incendiaires courent toujours!!!

Alors, chaque moment devient important, on vit au présent, pour mieux aller vers l’avenir! 

Et vous? Comment profitez vous du moment présent?

Xoxo

TheMouse

Voilà ma participation de la semaine au défi « 53 billets en un an » que nous a concocté Agoaye sur son blog

IMG_6832

Si vous voulez en savoir plus sur ce défi…

Le principe de ce groupe

Les participants

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/db2/62260977/files/2014/12/img_4459-0.jpg

 

 

Suivez et likez:

27 comments on “Profiter du moment présent.. (53 billets en 2015: semaine 31)”

    1. Merci… Un parcours encore pas facile… Mais les « arbres commencent à repousser » 😉

  1. apprendre des épreuves que la garce De vie nous apporte pour aimer cette magnifique Vie qui nous offre tout autant de douceur. Tu as traité le sujet avec humour et gravité à la fois, comme peut l’être ta vie 🙂
    j’ai beaucoup aimé !

  2. J’adore ce que tu as fait en BD, c’est vrai ça rend plus léger le sujet
    Dans la discuss avec @Pendragon je rajouterai qu’effectivement notre côté « conscience professionnelle » est un « vieux concept ». Les incendiaires essayent toujours de bien appuyer là où ils savent que l’on va culpabiliser 👿
    Dans mon dernier Job qui pourtant me plaisais je suis partie vite fait bien fait je n’ai pas prolongé mon contrat, j’ai préféré le chomedu avant la retr

    1. Oui… Ce que l’on demande maintenant c’est de coller à des indicateurs de résultats plus que du travail « parfait »… On se contente de peu pourvu que l’objectif soit atteint!

  3. ton sujet et ce que tu as vécu sont des choses que je connais bien, hélas, alors comme toi, je dis Stop.
    Ils sont content c’est bien, ils sont pas content c’est pas grave, l’important est de réaliser qu’on a qu’une vie et la famille et soi passe avant le travail.
    du travail il en faut pour vivre, hélas, et même quand tu fais ce que tu aimes, tu as toujours des incendiaires qui en veulent toujours plus, maintenant, je pars a l’heure, plus d’heures sups (non payées et non récupérées) le dossier est finit c’est bien, sinon…. bah on verras ça demain. 🙂
    Bisoussssssssssssssssssssss

    1. Exactement… Mais j’ai encore du travail à faire… Il me reste encore un fond de culpabilité à évacuer quand je pars en laissant… Ce qui finalement peut attendre 😉 😘… Mais j’essaie de m’améliorer!!! 😄

    2. Je suis d’en le même cas, surement un reste de conscience professionnelle, un truc de « vieux » 🙂 , je lutte aussi pour m’en débarrasser, parfois je me laisse avoir mais je reprends le dessus vite fait en me disant que de toute façon je ne serais ps payé plus, c’est radical comme méthode 🙂

    3. C’est Ca… Un truc de « vieux »… Mais c’est tenace… Et c’est tellement juste… On n’est pas payé plus!!!

    4. quand je dis un truc de ‘vieux » ce n’est pas péjoratif, ce sont des valeurs qu’on nous a inculqué à nous, les gens de notre génération, la tienne et la mienne, parce que si tu regardes le p’tits d’jeuns c’est pas vraiment ça 🙂
      mais finalement, je me demande qui a raison vois-tu ?
      par rapport aux incendiaires qui eux, ne vois que leurs profits sans s’occuper des gens 🙂
      Bisousssssssssssssssss

    5. Ah mais je l’avais compris exactement comme ça… Car quand je vois les ados de maintenant… Ils ont moins d’états d’âmes! Et moi je dis même… Qu’ils ont raison (mais je le nierai devant eux même sous la torture 😉)!
      En fait, ces « enfants » sont nés pendant ou après les différentes crises financières et ne réagissent forcément pas comme nous les « vieux »… Comme ils avaient « muté » pour mieux « survivre » dans ce monde actuel!!!
      Les incendiaires muteront eux aussi… Mais nos enfants ont peut être un peu d’avance 😉
      Bisous

  4. Bravo The Mouse pour ces bonnes résolutions et merci d’avoir partagé ce moment de vie personnelle…il faut parfois un électrochoc pour que soi et les autres prennent conscience de certaines choses mais l’essentiel est de savoir rebondir…ce que tu as su faire… et au diable les incendiaires…je t’embrasse. Catherine

  5. Se recentrer sur soi est souvent nécessaire….et n’oublie jamais, je reprends ce que je disais sur mon blog… d’une mauvaise chose, faut toujours tirer une bonne… C’est salutaire !!!! Belle fin de WE

Laisser un commentaire