✏️ La chronique d’Isa-belle-mais-non: virée chez un opticien lunetier!

2 comments

 
 – Pour l’écran, une 3ème paire ? Il ne me manque plus qu’une chaînette pour suspendre le lot, un fauteuil au coin du feu et je peux faire le Père-Castor-raconte-nous-une-histoire ♪

Rire du doc qui vient de tester les reflets de mon âme sur un alphabet de lilliputiens…
– Sinon, vous pouvez passer aux progressifs…
– Les doubles foyers qui donnent le vertige, font tomber, désorientent ? NAN NAN ! (je crachouille avec angoisse tous les déboires que mes copines post quinqua m’ont confiées, les mêmes qui m’avaient déjà traumatisées avant mon premier accouchement…).
– Faites un essai, si ça ne vous convient pas, vous repassez.
– REPASSER ! VOUS RIGOLEZ ? 4 mois d’attente pour un rendez-vous !! Je pars avec les deux ordonnances, hein ?

Le roi du fond de l’œil refuse la requête de sa sujette, me raccompagne en me tapotant le dos, m’assurant que je suis la-bonne-surprise-de-sa-matinée (m’en fou, veut mes 2 ordos !) :
– Vous appelez, l’ordo du gros lot de la mère Castor vous attendra à l’accueil.
Qu’il est drôle ! (gna gna gna). Serrage de mains. Rue.
Bon, un opticien : GALÈRE. 

Ils font tous des cadeaux genre « Tu-l’achètes-chez-moi-je-t’offre-quoiquechose-mais-je-saupoudre- d’astérisques-(*) -toutes -pitites « … et comme j’ai pas de lunettes de près pour les lire, ben… : Ploum-ploum : .. ce sera toi.
Je laisse derrière moi les cigales et les 45° de l’asphalte du parking. 

Un froid polaire couvre de buée mes lunettes de loin.

Une voix me propose un café…Un instant, je doute. Vérification-me-suis-je-trompée-de-porte ? Je baisse mes lunettes : oui, c’est ‘est bon.

Non, parce qu’un café chez un opticien, ben c’est la première fois !
Une dame en moche-uniforme-du-magasin m’installe, et me tape l’ignore totale en rentrant mes données sur son ordi, tandis que je m’acharne à tournicoter ma petite cuillère dans le café sans sucre. Je suis une angoissée maladive de j’ai-peur-qu’on-me-roule, et là, j’ai un fort mauvais fort pressentiment fort imminent.
20 minutes à choisir mes deuxièmes yeux, ceux que je passe mon temps à chercher, et qui mettent en avant les popoches qui provisionnent toutes mes nuits blanches de mi-ménopausée.

La dame me flashe, me re-propose un café…( encore ?) et se lance : ELLE a LE verre WAHOUU. Je-vais-tout-faire-pour-te-convaincre me vante les avantages du-verre-le-plus-cher, que-c’est-le-meilleur-du-monde, et ajoute un panel Multi-options. : 
– Ça+ça+ça, ou alors suila+suissssi+ça-aussi. Je vous mets qu’elles zoptions ?

(t’as compris le coup du re-café ?)
Je me sens comme en CM2 : moi, l’a rien capté au problème d’options-optiques. pourtant, j’ai pas parlé à ma copine pendant l’explication.
– S’cusez moi, mais j’ai RIIENNN compris ! 
Miss-je-t’embrouille passe au mode kit d’attardée : la voilà qui me fait des dessins. et me montre l’addition : OH OH ! J’aurais du prendre QUE la tisane…
– Et si vous ajoutez 1 euros, vous avez une paire offerte !
– Trop aimable ! (c’est une blague ? Je veux qu’on me l’OFFRE la deuxième paire !..)… 
– Signez là. Et elle pointe son doigt « LA »… Je me retiens de tracer une croix en guise de signature, et de rayer son vernis en débordant, après tout, puisqu’elle me prend pour une débile !

… 

– Oui, mais VU le prix que-ce-sont-les-verres-les-plus-chers- que-ce-sont-les-meilleurs-du-monde, POURQUOI je dois payer EN PLUS, un anti-rayures, un anti-reflets, un anti-gros-zyeux ?
– OUPS ! ELLE s’est trompée ! 

L’opticienne qui parle d’ELLE à la 3ème personne refait ses calculs, imprime et remet son doigt potelé près de « gna gna accord… signature ».
– HOLALA, ça fait PAS beaucoup moins cher ! Et comment vérifier que vous allez me livrer les verres que-c’est-les-meilleurs-du-monde ? C’est gravé « WAHOUU ! » dessus ?
Comme dans une tragédie grecque, main sur le cœur, choquée, Médusa est pétrifiée, puis elle recule la tête comme le serpent prêt à frapper. 
– Mais madame, vous pouvez NOUS faire confiance ! (Médusa s’est dédoublée !)
– Mouais, vous n’avez pas la réponse, quoi…. J’incruste la pointe du bic dans le papier, et regrette mon geste, trop cher.
Une semaine après, j’attends, les verres ne sont pas montés… Déjà, un point de moins et puis j’essaie ENFIN la lecture des lilliputiens : 

j’y vois, mais comme le capitaine Haddock : à l’horizon tout va bien, par contre, va falloir relaver le pont, l’est tout flou, sauf au milieu, genre un rond net de lorgnette.
– Ça va pas ! je voudrais lire de gauche à droite sans interruptions svp.
Un jeune homme vérifie l’ordo, mes lunettes, et OSE me répondre : TOUT EST NORMAL !
– Plait-il ? <—– Froid polaire Synonyme de « SI TU REVOIS PAS TA RÉPONSE, JE VAIS T’EMPLÂTRER, ET PAS QU’UN PEU ».
JE LE CROIS PAS : Voilà qu’il sort un stylo, du papier, et me refait le coup du dessin ! ! TROP, C’EST TROP !
Je me lève (lui aussi) : et je HURLE SPONTANÉMENT, d’abord avec une voix tremblotante, puis avec assurance, emportée par une colère légitime (non ?) :
– Y a bien marqué OPTICIEN LUNETIER, pas atelier de dessin ? Lunetier OK mais OPTICIEN ? Vous avez un diplôme ou QUE des montures ? Je vous ai donné une ordonnance, et résultat JE N’Y VOIS RIEN ! 

ELLE EST OU MÉDUSA ?
– Médusa ???

Désorienté, Il cherche sans comprendre… pendant que je la montre du doigt, parce que moi aussi, je sais POINTER !
Médusa me regarde, glaciale, ses mèches serpentuesques figées…
– JE REVIENS DEMAIN, ET DEMAIN, J’Y VOIS ! 

SINON : JE VAIS JOUER AUX FLÉCHETTES AVEC VOS CRAYONS pour NEUNEUS et je vais PAS VISER LE PAPIER ! 

ET je vous refais votre pub moi, vous allez ajouter un astérisque « ‘VISION NON GARANTIE ! » 
(Nuit, jour, demain)
Lunettes prêtes, essai CONCLUANT. 

On ne m’a pas proposé de café. 

J’ai eu ma deuxième paire.

Je ne cite pas le nom du magasin, puisque j’y vois (très bien, je sais que j’ai eu le verre WAHOUU).

Si on vous fait un dessin, sachez que vous n’êtes ni le Petit Prince, ni au bon endroit.

  

Tout sur cette nouvelle rubrique Isa-Belle-Mais-Non
Suivez et likez:

2 comments on “✏️ La chronique d’Isa-belle-mais-non: virée chez un opticien lunetier!”

  1. Quelle galère, voila pourquoi je ne porte pas de lunettes ….(avec l’accord de l’occuliste) je préfère déchiffere les étiquettes que bien voir la note!!

    1. Mais encore faut il voir quelques lettres… Il y a un moment ou l’on ne les voit même plus 😜

Laisser un commentaire