Donner une seconde vie à des objets que l’on n’utilise plus…

11 comments

  
Hi les MouseCatchers

Si comme moi, jeter un appareil qui fonctionne encore vous énerve… Jeter un meuble qui pourrait encore servir vous rend dingue… Alors vous pouvez continuer à lire…

Quoi? Je veux jeter des appareils qui fonctionnent encore ou des choses qui ne sont pas cassées???

  
Ben oui… Quand on change sa télé pour une plus jolie (récente), mais que l’ancienne fonctionne encore par exemple…

Que faire de l’ancienne?

  • La revendre?
  • La mettre a la Dechetterie?
  • La donner? Oui mais à qui?

Revendre…

Ok… Mais il faut s’occuper de la petite annonce, répondre aux demandes, organiser le rdv… Et parfois plusieurs fois, car l’acheteur qui semblait intéressé ne l’est finalement pas, ou bien, il vous a posé un lapin!!!

  
Alors quand l’objet en question n’a pas beaucoup de valeur… Ça fait beaucoup d’énergie dépensée pour pas grand chose!!!

Et puis, ce n’est pas toujours évident de donner rdv a un(e) inconnu(e) pour cette vente!

Mettre à la déchetterie…

Ben franchement, ca me fait parfois mal au cœur de savoir l’objet en question détruit, sachant bien que celui-ci pourrait avoir une 2ème vie et/ou être utile à une autre personne!!! Mais qui?

  
Donner…

C’est la le problème!!! A qui?

Quand je le peux je donne à des associations, Emmaüs… Mais selon l’objet on ne sait pas à qui donner là aussi!

Alors parfois on peste quand on voit qu’à côté des poubelles se trouvent ces objets justement!

Et pourtant, cela part d’une bonne intention (à part ceux qui ont la flemme d’aller jusqu’à la déchetterie bien sur!)… Offrir une seconde vie à ces objets qui n’ont rien à faire « à la casse », mais que l’on ne peut pas garder chez soi!

Et dans la plupart des cas on se rend compte que si l’objet en question méritait bien une seconde vie, si l’on passe une heure après, il n’est plus là à côté de la poubelle!

Alors que faire???

Il faudrait qu’une réflexion plus globale soit faite sur la seconde vie de ces objets… Que les collectivités pensent à ce problème qui ne peut être résolu individuellement…

La société est une société de consommation… Ok… Mais il faut penser que tout le monde ne peut pas se permettre de se payer ces objets justement…

Des associations le font heureusement, mais il faudrait une démarche plus « globale »… Que chacun de nous puisse par exemple s’adresser à sa mairie pour savoir où donner ces objets… Que l’on trouve ces infos sur un site internet gouvernemental (je veux dire par là un « site.gouv »)

  

Ok… Je rêve un peu… Mais il me semble que ce ne serait pas si compliqué que cela pour une mairie de centraliser ce genre d’info et que celle-ci soit répercutée sur un site internet!

Dans la plupart des communes, un enlèvement des encombrants est prévu… Mais là, le problème n’est pas l’encombrement, mais surtout le fait de pouvoir donner une seconde vie à l’objet

Et puis, par définition tout ce qui est transposable en voiture n’est pas considéré comme encombrant!!! Un vélo, une tondeuse… Vous avez déjà essayé de les mettre dans une petite voiture???

Autre type d’objets refusés… Lavabos, baignoires, bacs de douche… Ils pourraient pourtant avoir parfois eux aussi une seconde vie s’ils sont encore en bon état!

Voilà c’était ma minute « écolo coup de gueule »… Par ce que ca m’énerve de jeter lorsque c’est encore utilisable!

  
Et vous? Ca vous énerve aussi??? Profitons en peut être ici pour échanger nos bons plans faciles pour donner cette seconde vie à ces objets encore utilisables…

  
Xoxo

TheMouse

Suivez et likez:

11 comments on “Donner une seconde vie à des objets que l’on n’utilise plus…”

  1. Et même pour un vide grenier, cela fait bien du travail pour quelques euros
    pour les vetements on a des bulles terre du monde pour le reste rien

    1. C’est ça… Pas toujours facile! Vide Grenier je n’en ai fait qu’un seul.., lever 5h le dimanche pour finir a 18h… Pour un « gain » de 50€ et des mois d’entassement des objets à la maison!

    2. oui, c’est vrai que cela demande un peu de boulot de préparer un vide grenier. Chez nous, il faut être sur place à trois heures du mat, sinon, les « bonnes » places sont prises. Je le fais une fois par an. Je vends des vétements, des livres, des accessoires ménagers et aussi quelques créations comme des poupées de chiffon faites avec mes chutes de tissus. Chaque année un de nos enfants m’accompagne tout au long de la journée. On vend à pas cher du tout, les « clients » sont ravis de dénicher des bonnes affaires. Les enfants prennent aussi une leçon de vie car ils travaillent dur pour cette journée de vente et tout le produit de la vente leur revient à tous les trois pour acheter des livres ou des vétements, ou commencer à faire des économies (le permis n’est plus si loin …) et le bénéfice de cette journée est plus élevé que 50 euros que tu as eu, peut être parce que la « brocante » à laquelle nous participons est un trés gros vide grenier, avec plus de deux cent vendeurs

    3. Ah oui… Ici c’est en gros 1€ par vêtement sinon ils n’achètent pas (j’avais même des vêtements neufs avec encore le prix dessus car c’était des cadeaux et les tailles n’ont jamais correspondu aux saisons)… Autant les donner à des associations à ce tarif la! Du coup ça m’a pris la tête et je n’en’ ai plus fait!

    4. côté prix, ici, c’est pareil, voire moins, mais je propose mes poupées de chiffon à 5 euros, des sacs entre 5 et 10 euros … ce qui fait que mon petit bricolage permet d’avoir un peu de sous pour les petits
      biz

  2. Il y a plusieurs associations dont une qui récupère absolument tout et remet en vente après avoir réparé, transformé… Ils se déplacent et on peut aussi déposer les objets. Déjà bien implantée dans certaines régions, La Ressourcerie n’est pas encore présente partout en France.
    http://www.ressourcerie.fr

  3. Moi, je revends ou je donne, soit à des copines, soit à une association… Et avec mon trip tri, je peux te dire que j’en ai déjà filer des trucs 😉

    1. C’est ce que je fais aussi… Mais il n’est pas toujours facile de trouver a qui donner…

  4. Pour tout ce qui est textile …. je recycle ! des pantalons deviennent des robes, des robes taille adulte deviennent des ensemble pour ma fille, des double rideaux deviennent … des pantalons …..les cravates deviennent des sacs et des bustiers … pour le reste … je donner à « bazar sans frontiéres ». c’est une association qui vient chercher tout ce qu’on leur donne. Ils donnent du travail à des chomerus delongue durée qui retape les meubles, parfois les transforment et ils revendent !
    j’ai aussi un autre « truc » : le SITOA, c’est l’entreprise qui gére les déchets de plusieurs communes. Une à deux fois par an, ils organisent une sorte de troc: on dépose ce que l’on ne veut plus et on passe chercher ce dont on a besoin, même si on ne dépose rien ! c’est ainsi que j’ai trouvé des pantalons tout neufs, avec encore leur étiquette dessus …
    et puis, comme je sais que les écoles n’ont pas toujours de grands moyens …. réguliérement, je m’adresse au directeur de l’école de mes enfants quand je désire me séparer d’une bibliothéque ou de livres ou lorsque j’ai fait du tri dans les jouets de nos enfants …. et çà, c’est un vrai bon plan pour faire plaisir et pour rendre service

    1. Voilà de bons plans en effet!!! Je note et vais aller voir si cela existe vers chez moi 😉

Laisser un commentaire