Mes premiers souvenirs de rentrée…. (53 billets en 2015: semaine 36)

35 comments

  

MES PREMIERS SOUVENIRS DE RENTREE…



Mes premiers souvenirs de rentrée remontent à la maternelle… Je vois encore la cour avec les 3 classes tout autour, le préau, la salle dans laquelle j’ai débuté la danse classique à la même période… C’était le temps où la coupure de la semaine n’était pas le mercredi, mais le jeudi (le premier qui me dit « dinosaure », il va avoir affaire à moi!)!

Mon petit « fiancé » de l’époque s’appelait Thomas…

C’est là que déjà, je dormais peu… Pendant le temps de la sieste, je suivais les « cours » des grands de maternelle… Et du coup, sachant lire et écrire en petite section de maternelle, j’ai sauté une classe pour atterrir directement chez « les grands »…

  
Le stylo avec lequel j’ai appris à écrire…

Je vois encore les remises des prix de fin d’année scolaire…

J’y ai connu ma première grande amitié avec Marie Odile… Et nous nous voyons toujours (même si la vie nous a parfois éloignées)… Plus de 46 ans d’une belle amitié!!!

 

 Les buvards que l’on nous distribuait à l’époque!



Puis, il y a eu le primaire…. Je peux encore aujourd’hui donner les noms des maîtresses que j’ai eues… Mme Perron (CP), Mme Maure (CE1), Mme Bonnaveiro (CE1 et CE2), Mme Guillaumont (CM1 et CM2)…

  
Pas de « stabilo » à l’époque… C’était le crayon double bleu et rouge!

J’ai de beaux souvenirs avec toutes… Mais l’une d’elles a eu beaucoup d’importance sur ma vie future: Mme Bonnaveiro! C’était ma maîtresse au moment où ma sœur est née… Elle a été celle qui m’a donné le goût des maths (enseignées  » à l’ancienne » a cette époque… Où l’on commençait à changer de méthode d’enseignement avec chaque nouveau ministre qui voulait marquer de son nom une époque… C’était le début de cette politique basée sur l’ego)!

  
J’étais une grande fan des Castors Junior dont j’avais rejoint le « Club » à l’époque!

Puis, Mme Bonnaveiro m’a « suivie »… Dans toute la suite de mon parcours, ayant sympathisé avec mes parents…

Nous avons déménagé… Je suis allée dans un collège/lycée privé… Ma deuxième grande amitié a débuté avec une voisine de notre nouveau quartier: Anne Marie… Aujourd’hui, je suis même la marraine de sa fille… 40 ans après!

A l’époque, le collège n’était pas mixte… Puis, la « loi » à mis en place la mixité que j’ai connue en arrivant au lycée… En 2de C, 3 mâles perdus au milieu de 17 filles!!! L’un d’eux, Patrice, est le parrain de mon fils…

Puis, c’est la que j’ai connu mes amis de lycée que je vois toujours aujourd’hui… PY, Joëlle, JP, JeanMi… Et leurs « moitiés » aussi ensuite: Valou, Mylène… Plus de 30 ans que l’on est amis!

Et puis, bac en poche à 16 ans, la fille de Mme BONNAVEIRO, qui enseignait à la faculté de pharmacie de Marseille, a eu l’idée de m’inscrire en Pharma… Et voilà comment j’ai « fait pharmacie »… Et je ne l’ai jamais regretté…

  
Autre étape de mes amitiés de la fac avec Marielle, Nathalie et JP, Sylvie, Marianne…

J’ai même continué avec l’internat, la pharmacie mais hospitalière… Tout en choisissant de passer d’autres diplômes, pendant chacune des 4 années de mon internat… Bac+10 et 8 diplômes en poche…

  
Le meilleur moment de mon Internat avec celle qui m’a tout appris Mme BONGRAND, une chef de service exceptionnelle, dont la culture, la gentillesse, la méthode de management » restent pour moi un exemple!

  
C’est plus tard que j’ai « mal viré » en passant du « côté obscur de la force »… Pour devenir une espèce de « justicier de la santé » à la recherche des fraudeurs de la pharmacie… En mode « les experts », en moins fun tout de même!!!

  
Voilà voilà… Le parcours d’une « enfant zèbre », devenue « adulte zèbre »… Oui l’école et ses rentrées, ne sont pas qu’un souvenir pour moi… C’est toute ma vie que cela a tracé!!!

  
Xoxo 

TheMouse

 
Et vous? Vos premiers souvenirs de rentrée?

Xoxo

TheMouse

Voilà ma participation de la semaine au défi « 53 billets en un an » que nous a concocté Agoaye sur son blog

IMG_6832

Si vous voulez en savoir plus sur ce défi…

Le principe de ce groupe

Les participants

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/db2/62260977/files/2014/12/img_4459-0.jpg

 

 

Suivez et likez:

35 comments on “Mes premiers souvenirs de rentrée…. (53 billets en 2015: semaine 36)”

  1. l’Almanach des castors juniors, je dois encore l’avoir, dans un cartons 🙂 🙂 🙂
    que de souvenirs tout ça… mais tu n’as pas dû connaitre l’ardoise et l’éponge pour le calcul mental et autre interrogations semi orales en primaire, enfin je pense, et l’encrier ? les plumes Baignols et farjon ?
    j’en ai encore LOL
    Que de souvenirs, en effet 🙂

    1. Oh si… Ardoise… Éponge… Encrier et plumes pour ma première année de primaire, puis le stylo BIC… Ah la la!!!

    2. J’ai eu cette p.. g de plume trop longtemps à mon goût (je crois moi aussi que dans un carton j’ai une boîte beige en plastique, avec encore des Sergent-Major neuves dedans !! ) J’étais la spécialiste des pâtés 🙄 (je remuais de trop) !!! Et quand le Bic est sorti c’était au début = INTERDIT !!!
      Je sais plus quand cela a été autorisé!!

    3. Je crois que cela a été « toléré » au tout début des années 70, et puis rapidement ils se sont aperçu que c’était tout de même plus pratique que de se trimbaler avec un encrier, une bouteille d’encre, le porte plume et les plumes, c’est donc devenu « Autorisé »
      🙂

    4. Surtout que tous les matins il fallait qu’un préposé de l’école remplisse tous les encriers des tables!
      Je pense que c’était bien avant 70 ! Car en 61/62 j’avais le fameux 4 couleurs Waterman (obligatoire) de la fameuse prof d’anglais grrr!!!
      Tu veux te rajeunir là 😆

    5. hum étrange, j’avais toujours l’encrier en 68….(en primaire)
      et le bic était considéré comme une horreur, une régression de l’écriture, ça je m’en rappelle bien.
      peut-être que les profs du secondaire étaient moins « archaïque » à cette époque 🙂

    6. En 68 on avait déjà les Pavés!
      Tu étais dans la région Parisienne ou en province, car il y avait des écoles primaires qui faisaient de la résistance surtout en province !
      En 1967 j’étais en 3° et mon lycée de filles interdisait le pantalon même l’hiver !! Mais on avait le bic et surtout le stylo plume (j’avais récupéré celui de mon père énorme pour ma tit’ menotte, ce qui m’a donné une écriture de toubib… ), qui à cette époque coutait bonbons!

    7. Province… J’ai une filles séparées jusqu’au collège…jusqu’en seconde ou 3 pauvres garçons ont été jetés au milieu de 17 filles en seconde C…
      J’étais en école privée… Pas de pantalon et uniforme bleu marine et blanc… Blouse bleu ciel…

    8. J’ai fait le contraire entrée en seconde dans un Lycée de garçons car pas de place ailleurs ! 800 mecs 1 nana : bibi qui fût baptisée…. « bobonne ».. parce que je savais coudre et leur mettais leur futs et chemises à la mode 😉 L’expérience ayant été jugée positive 🙄 avec ma pomme …. ils ont ouvert aux filles l’année suivante 68/69 ….
      Jusqu’en fin de 3° on avait la blouse obligatoire après comme j’ai changé on faisait un peu comme on voulait et j’étais je le rappelle…. la seule fille (aussi je privilégiais les pantalons … 😉 )

    9. Oui c’était le frère d’un copain, un grand de terminal qui m’avait surnommée comme ça et même le proviseur (adorable) disait souvent « z’avez pas vu BobO … oh ! Bocher ? » certains profs aussi quand ils oubliaient … 😀
      Mais tu m’aurais vue … vélo de course, jean ou survêtement et le coup de poing ou le ciseau des jambes… si emmerdem… de la gente masculine 😆 alors la « bobonne » c’était de l’ironie ! Mais c’est vrai je venais avec mes épingle et tout le bazar pour cintrer les chemises très près du corps, mettre les jeans à feu de planche, dans la cour pendant les récrées ! J’avais une bonne clientèle 😉 😀 et je me faisais payer pas grand chose 😉 mais ça achetait les clopes, sinon j’aurais fait que ça et plus mes devoirs 😀 😉

    10. ouhh là je suis beeeeaaaaaucouuuuup plus jeune que toi !!!!!!!!!!! 🙂 🙂 🙂
      en 67 j’étais encore en primaire pour un bon moment, et c’était en RP

    11. Ben dans mon école… J’ai connu l’encre en pot waterman… Et les plumes Sergent Major…

  2. Waouhhh que d souvenirs.
    Je ne me souviens pas trop de mes rentrées; j’en ai discute avec maman d’ailleurs dernièrement.
    Je vais essayer de me replonger dedans. Je me souviens de la plupart de mes instits, profs et j’ai garde contact avec certains amis de college/lycee mais pas de fac!!! Etrange ca!

  3. Mon premier souvenir de rentrée est ce fameux jour où main dans la main avec my sister nous avons franchi les portes de l’école maternelle….
    Bon dimanche !

Laisser un commentaire