SoPsY: 4 conseils pour 4 jours de bien être

3 comments

SoPsY: 4 conseils pour 4 jours de bien être

Coucou les MouseCatchers

Voilà la chronique désormais hebdomadaire de SoPsY (voir sa présentation ICI)

Cette semaine, SoPsY nous propose 4 conseils pour 4 jours de bien être!

Super… on a déjà le soleil ici… et comme cela on va savoir comment profiter au mieux des ces jours de plus de repos (enfin sauf si comme moi vous travaillez vendredi et/ou samedi… mais cela fait du bien tout de même!( 

Alors? Que pensez vous de ces conseils?

Et surtout, n’hésitez pas à échanger avec SoPsY dans les commentaires 😉

XOXO

TheMouse

NB: je ne suis pas SoPsY… SoPsY est une personne que je connais dont la psychologie est une passion… mais chuuuuuut elle est ici rien que pour vous et incognito, elle est « psyblogueuse » maintenant 😀

Retrouvez ICI toutes les chroniques de SoPsY
💕💕💕💕💕💕💕💕💕💕💕💕💕💕💕

 


Hello les Silvers,

 

Un long week-end s’annonce. Et d’après les prévisions météo, il sera ensoleillé pour tous. Comment en profiter pour se détendre et recharger ses batteries?

Et pour vous détendre, je vous propose de découvrir un ouvrage à emmener à plage pour se faire du bien.

 

N’hésitez pas à partager vos bons plans dans les commentaires.

 

 

4 conseils pour 4 jours de bien être

 

  • Une rupture avec le rythme de la semaine?

Le week-end doit permettre de sortir des habitudes de vie de la semaine. Le rythme devrait être moins soutenu, la rupture avec le monde du travail devrait être totale. Ceci induit une mise à distance des réseaux sociaux, des mails…

 

Le changement de rythme devrait se faire, cependant, en terme de contenu, de pression mais pas en terme de biorythme. Ceci signifie que les horaires de sommeil notamment devraient être conservés. En effet, il est difficile pour le corps de changer d’horaires d’endormissement et de réveil juste pour deux nuits.

 

  • Planifier son week-end

Laisser le désir s’exprimer au dernier moment peut être une option mais elle se révèle souvent contre-productive. L’idéal est de commencer à planifier le week-end quelques jours auparavant. L’anticipation va permettre deux choses importantes: éviter de surcharger le week-end et prolonger le plaisir à chaque fois que l’on envisagera tous les bons moments à venir.

 

  • Des activités: oui mais modérément

Pour certains, le week-end est un marathon. Il faut assurer les tâches familiales que l’on n’a pas eu le temps de faire dans la semaine, et il faut aussi s’adonner à un maximum d’activités de loisirs. Le week-end est parfois plus fatigant que la semaine!

L’absence d’activité, le repos ne sont pas des signes de faiblesse ou de fainéantise. Ce sont desmarques de respect de soi. Le corps et l’esprit ont besoin pour rester ouverts et performants d’avoir des temps d’inactivité. Il est vrai que la société ne valorise pas ces temps mais ils sont nécessaires à chacun.


En ce qui concerne les obligations, ménages, courses,.., elles doivent bien sûr être effectuées. Mais il peut être judicieux de s’interroger sur la nécessité de chacune d’entre elles. Certaines peuvent sûrement être effectuées à un rythme moins soutenu par exemple. Et, il est peut être envisageable de les répartir entre les membres de la famille, ou d’en effectuer certaines durant la semaine. Les contraintes ne devraient prendre que quelques heures dans le week-end. 
En ce qui concerne les activités, essayons de privilégier celles qui nous font vraiment plaisir. Si aller disputer un match de tennis vous fait vraiment plaisir, alors faites-le. Si vous jouez au tennis parce que vous êtes inscrit, parce que c’est bon pour la santé, etc… alors déclarez forfait. Et prenez ce temps pour vous interroger sur ce qui vous apporte vraiment un sentiment de bien être.

Enfin, gardons des temps pour ne rien faire. Rêver, imaginer, profiter simplement du moment présent, sont des espaces de vie très importants.  

 

  • Laissons tomber les masques

Le week-end est également un temps de partage avec ceux qui nous sont chers. Il n’est pas toujours nécessaire de mettre les petits plats dans les grands pour que le moment partagé soit bon. Choisissons la simplicité et l’authenticité. Et, acceptons d’être entourés que par les gens qui nous font du bien. Bas les masques!

 

  • Un petit livre qui fait du bien

C’est un peu ce que nous conseille Thomas d’Ansembourg dans son ouvrage

« Cessez d’être gentil, soyez vrai!  »


 La version illustrée par Alexis Nouailhat est très facile à parcourir. Les auteurs présentent avec humour des sujets sérieux. Ils démontrent que nous vivonset souffrons tous des mêmes situations mais que nous sommes tous en difficulté pour en sortir. Cet ouvrage n’apprend pas forcément grand chose de neuf mais il nous remet en mémoire, avec légèreté, ce que nous oublions sans cesse.

 

Je vous souhaite un excellent week-end, les Silvers. Et bonne fête à toutes les mamans!

 

XoXo

 _

SoPsY

Suivez et likez:

3 comments on “SoPsY: 4 conseils pour 4 jours de bien être”

  1. Bonjour, d’où me vient le sentiment que :si je ne fais pas 36000 choses durant le week end j’ai perdu mon temps? Et encore plus lorsque le pars ici ou là en we : tout est minuté depuis la descente du train/avion jusqu’à l’enregistrement du retour ? Résultat : j’ai fait plein de choses, certes, mais les soirs de semaine je tombe dès le repas terminé (tout en pensant à planifier d’autres we, parfois des mois à l’avance!!!!!). C’est grave SoPsy? 😉Merci et bonne fête à toutes les mamans

    1. Bonjour Poulette,
      Merci pour ce témoignage qui illustre bien trois points:
      – le désir de se conformer à la norme sociale qui valorise la suractivité
      – la peur du vide, la peur de se retrouver face à soi-même
      -la difficulté à etre simplement et uniquement dans le moment présent
      L’être humain à ses limites. Et le corps trouve toujours le moyen de faire entendre ses besoins. Pour vous, il s’exprime les soirs de semaine.
      Bon week-end, Poulette.😉

Laisser un commentaire