Humeur du jour: quand les enfants s’envolent…

12 comments

Hello

Si vous avez de grands enfants, vous allez comprendre de quoi je parle… le « syndrome du nid vide »… quand les enfants s’envolent quoi!

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

Quand j’ai eu mes enfants, je crois que je me suis préparée dès le départ… à justement leur départ un jour… je savais dès le départ qu’il partiraient un jour!

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

Et puis, les enfants grandissent… vite tellement vite… et le jour arrive même où il faut réclamer si on veut un câlin!!!

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

Oui bien sûr, quand nos enfants sont petits, celles et ceux qui ont de grands enfants nous disent d’en profiter car le temps passe très très vite… ouiii j’en ai beaucoup profité!… mais ça vient plus vite qu’on ne l’imagine!!!

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

Et puis, un jour arrive où les enfants commencent à partir de la maison… d’abord pour aller chez leurs amis… puis/et/ou chez leurs « petits amis »… au début un soir de temps en temps… et ensuite de plus en plus souvent… bref, je ne vous fait pas un dessin, un jour tu te retrouves à la maison seule (ou avec mariadoré)… « comme de vieux c—s » comme on dit! Et ça fait bizarre!

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

Ok… tu as enfin le canapé pour toi toute seule…

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

Tu n’es plus obligée de te cacher là où le roi va tout seul pour avoir un peu de tranquillité…

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

Tu peux traîner tranquille à la maison sans penser aux tonnes de choses que tu vais à faire « avant »

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

Bref, Vous allez dire que l’on ne sait pas ce que l’on veut… quand les enfants sont là il y a des jours où tu as envie d’en prendre un pour « taper » sur l’autre tellement ils sont insupportables (que celle à qui ce n’est jamais arrivé lève la main et nous explique comment elle fait pour que tout soit toujours « zen ») et puis là… pas un bruit dans la maison et tu te plains???

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

Ben il faut reconnaître que cela fait bizarre tout de même!

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

Mais ouiiiiii ma vie n’a jamais uniquement tourné autour de mes enfants: la preuve?… ben mon blog, ma chaine youtube ou encore mes réseaux sociaux m’occupent beaucoup en plus de mon activité professionnelle… J’ai toujours dit que je ne m’ennuierai jamais le jour où je serai à la retraite… ça c’est sûr… je suis tellement active et curieuse de tout que, sauf ennui de santé, j’aurai largement de quoi m’occuper!

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

Mais la maison vide quoi!… enfin oui il y a les 4 chats ok (ça me fait penser qu’il faut que je remplisse leur distributeur d’eau et que je leur mette quelques croquettes… je comprends mieux pourquoi là ils me boudent… ils ont faim 😂😂😂)…

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

… mais à l’heure où je vous écrit, ils roupillent (ah la #viedechat !!!)…

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

Bref, tout ça pour discuter avec vous… comment vivez vous (ou avez vous vécu… ou pensez vous vivre un jour) cette période de transition où les enfants quittent le nid???

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

XOXO

TheMouse

Quinqua, 50 ans, syndrome du nid vide, quand les enfants s’en vont

12 comments on “Humeur du jour: quand les enfants s’envolent…”

  1. Coucou Magali !
    Comme je te comprends ! Notre aîné a plus de six d’écart avec les jumeaux, il a quitté le nid la première fois, en restant à côté (plus pratique pour ses études) et depuis 2 ans, il est sur Paris tjrs pour ses études. Donc cela s’est fait en douceur et de le savoir heureux, cela m’a fait passé ce cap naturellement. Il est vrai que comme toi, j’avais largement anticipé ce moment. Tout comme vous, nous sommes très proches les uns des autres, quand les liens sont là tu sais, la distance s’efface. Et puis quand il est là, c’est la danse de la joie !! Gros bisous ma belle 😍

    1. Coucou Laurene
      Voilà donc une transition réussie!!! J’espère que nous saurons garder ces liens!!!
      Gros bisous et bon we😘

  2. Coucou Magali! J’ai adoré ton article et les illus 😉 !!
    De mon côté, j’avoue que je ne me porte pas mal depuis que notre plus jeune fils a quitté le nid il y a 1 an. J’apprécie d’avoir plus de temps pour moi et pour des soirées à 2 avec le papa. Je suis moins stressée, et surtout je décide de mon rythme, et ça me va bien. Enfin ça me va bien seulement quand je sais que mon fils va bien lui aussi. J’aime qu’il s’épanouisse sans moi, et il est lui aussi très indépendant. Je reste quand même très protectrice et nous échangeons beaucoup sur plein de sujets par sms ou tél. C’est bien sûr un bonheur quand il rentre nous rendre visite! Mais je suis aussi contente de le voir partir faire sa vie. Je suis sûre que tu vas te porter très bien, et puis la distance ce n’est rien avec tous les moyens qu’on a aujourd’hui. Bisous

    1. Coucouuuu
      Voilà un message qui prouve que tu as très bien passé ce cap… je continue donc mon « apprentissage »… et j’espère arriver à ton niveau de « Zenitude » 😜
      Bisous et bon we

  3. Ccou Magali,
    Mes filles sont parties depuis un bon moment mais nous restons en contact suivi et lorsqu’elles sont parisiennes, il ne se passe pas une semaine sans que l’une ou l’autre vienne diner/ déjeuner. Mais leurs jobs respectifs les conduisent à se déplacer dans le monde entier et souvent pour un ( trop ) long moment. Alors skype, whatsApp etc…Ce qui m’a bigrement soulagée quand elles sont parties, c’est de ne plus guetter « le retour de la soirée  » entre 1h et 5 h du matin…avec tout ce qu’il faut comme projections terrifiantes 😱😱.Je précise que mon mari dormait comme une bûche😂.Maintenant je ne sais pas précisément ce qu’elles font et ….je dors mieux. Sinon j’ai toujours eu confiance en la qualité de notre relation qui évolue et c’est bien normal…nostalgique ? Oui un peu quand même mais occupée autrement. Bizzzz

    1. Coucou Lucie
      Oui j’espère que nous conserveront ce lien… pour l’instant on en est plus à guetter les retours de soirées… j’ai une « buche » aussi à la maison 😂
      Nous verrons bien ensuite
      Bisous et bon we 😘

  4. Effectivement :une épreuve de la vie que cette étape là ! Pour nous ce fut plus en douceur avec la dernière il y a 2 ans qu’avec son frère voilà 9 ans parce qu’il partait loin , très jeune et pour 1 carrière si particulière. Les retours au compte goutte , les déchirements pour nous 3 sur le quai de gare et tout le reste …aujourd’hui chacun à son foyer , nous nous sommes approprié toute la maison (génial cet espace ) mais l’on se manque toujours un peu les uns et les autres . Du coup on s’apelle , textos, mails et rencontres dès que l’on peut . On se dit que l’on s’aime très souvent et on converse de nos points de vues qui restent différents pour certaines choses :4 entités bien différentes et pourtant si proches et si fusionels. L’important est ce que notre éducation a fait d’eux : 1 frère et 1 soeur très proches , de jeunes adultes prêts à affronter la vie qui nous donnent leur amour et continuent de recevoir le nôtre . Bisous Magali

  5. Mes parents allaient au resto.
    Mon frere est parti et revenu avec 4 autres personnes…. alors maman etait contente mais que de boulot pendant les vacances!
    Mon frere et sa femme ont ca maintenant; leurs gamins sont « cases », ont un job. Ils partent en vacances seuls, font plus de trucs ensemble, s’occupent ensemble jardin. Le plus petit habite pas trop loin donc ils viennent manger assez regulierement.
    Mais oui ca fait du changement. Mon free et sa femme ont des boulots de dingue, horaires a rallonge donc ils culpabilisent moins si ils rentrent tard et/ou partent en déplacement.
    Le menage a la maison se fait plus rapidement et les courses aussi; le frigo semble immense…. c’est une étape a passer.
    Ca permet de retrouver des liens avec son mari et de refaire des trucs ensemble 😉
    Bon courage pour cette étape. Bizzzzz <3

  6. Hou laaaa mais c’est carrément ce que je vis depuis … (je n’ose même pas le dire) que la deuxième a laissé la maison il y a 3 ans!
    (Tu me diras, l’aînée ça fait dix ans et je ne m’en remets pas non plus !)
    A tel point que je ferme la porte de leurs chambres – pour éviter de les voir vides – quand je passe devant pour aller me coucher c’est dire!
    Alors oui on les voit heureux/ses, oui on les a au téléphone très régulièrement mais bon j’aimerais bien:
    – entendre de temps en temps le matin « Mamaaaan Omaya a fini les Choco Pops je fais comment ??? » ou « Tu pourras venir me récupérer après le concert vers minuit, minuit 1/2 (comprenez 2h1/2 du mat’ )?
    – Trouver les draps de bain mouillés en boule dans la salle de bain ou pire sur leur lit …
    Toussa toussa…
    Je suis sûre que je finirai par m’y faire… un jour…oui mais quand ???
    Bisous Magali!

    1. Voilà voilà… tu as tout dit!
      On a juste envie d’entendre dans la maison « mamaaaaaaan »! Et comme tu dis « toussa toussa » (tu as lu dans mes pensées ou quoi?😜)
      S’y faire? Oui quand on sera assez sénile mais avant je n’y crois pas… c’est juste que l’on s’habitue à moins de bruit dans la maison et qu’on s’adapte avec nos activités diverses et variées!!!
      Bisoussss 😘

  7. Coucou Magali,
    Et oui çà devait arriver un jour, on le savait et tu te rappelles peut être de mon témoignage dans FM, ce n’est pas facile . Le plus dur est aussi de réorganiser sa vie de couple car avant la vie tournait autour des enfants mais après quand tu te retrouves avec ton mari comme deux cons comme tu le dis c’est encore autre chose !!!! Peut être justement penser enfin à soi et faire des choses que l’on ne faisait pas avant, sortir, voyager, faire des activités ensembles. Et ne t’inquiètes pas si tes enfants ne sont pas très loin ils reviendront vite te solliciter MDR. Mes filles sont venues quelques semaines cet été c’était un vrai bonheur de retrouver une maison pleine, une animation à table etc et j’en ai profité un max. Et la vie reprend son cours….. J’ai la chance que mes 2 filles m’appellent pratiquement tout les jours alors çà va le fil est encore là .
    Gros bisous Magali et courage on s’y fait …..

    1. Coucou Marie Jeanne
      Oh que oui ça doit être bien quand les enfants « reviennent » ensuite et quand le lien reste comme pour toi!
      Pour l’instant les miens sont encore ados même s’ils commencent à s’envoler!
      Avec mon mari, nous avons toujours continué à avoir des activités sans les enfants… c’est plus le vide à la maison qui fait bizarre
      Bon… on verra au fur et à mesure mais merci pour ton message…
      Gros bisous 😘

Laissez moi un petit Message :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.