SoPsY: La pleine conscience ou l’art de vivre le moment présent

SoPsY: La pleine conscience ou l’art de vivre le moment présent

Coucou les MouseCatchers

Voilà la chronique désormais hebdomadaire de SoPsY (voir sa présentation ICI)

Cette semaine, SoPsY était en formation, il n’était pas certain qu’elle puisse préparer ce rdv hebdomadaire, et pourtant, elle a reussi à trouver un moment pourvpreparer sa chronique et vous proposer de decouvrir la pleine conscience ou l’art de vivre le moment présent! Merci SoPsY 😀

Voila un sujet que j’adore particulièrement, moi qui dit toujours… On n’a qu’une vie!!!

Vivre le moment présent est quelque chose que j’ai découvert après une époque compliquée de ma vie, un burnout… on se rend alors compte de certaines choses et on place le curseur des priorités a un autre niveau! 

Oui j’ai une vie très agitée…. mais j’aime bien, le soir, une fois que tout le monde est couché, me retrouver avec moi même… Ce sont ces moments qui génèrent chez moi les plus grands moments de créativité!!!

Alors? Que pensez vous du sujet du jour?
Et surtout, n’hésitez pas à échanger avec SoPsY dans les commentaires 😉

XOXO

TheMouse

NB: je ne suis pas SoPsY… SoPsY est une personne que je connais dont la psychologie est une passion… mais chuuuuuut elle est ici rien que pour vous et incognito, elle est « psyblogueuse » maintenant 😀

Retrouvez ICI toutes les chroniques de SoPsY
💕💕💕💕💕💕💕💕💕💕💕💕💕💕💕

Hello les Silvers,

 

Se souvenir de son passé et tirer les leçons de ses erreurs, permet d’évoluer et de progresser. Anticiper sur l’avenir, permet de ne pas se laisser piéger par des situations inattendues. Mais quand parvient-on à vivre vraiment le moment présent?

 

 

 

La pleine conscience ou l’art de vivre le moment présent

 

 

  • Faire ou être?

La pleine conscience est la capacité d’être dans le moment présent sans filtre, sans jugement, et sans attente.  

Etre par opposition à faire. Nous vivons souvent dans un rythme effréné. Chaque jour, il faut se montrer actif et cumuler les activités professionnelles et personnelles. 


Avouer que l’on a passé le week-end à ne rien faire, est souvent difficile. La société valorise peu l’inaction.


Attendre dans une salle d’attente sans rien faire n’est plus possible. Même les très jeunes enfants doivent être occupés sans arrêt. Et, le smartphone apparaît comme la meilleure façon de canaliser leur énergie. L’information transmise aux enfants est la suivante: ne rien faire n’est pas une alternative. Si tu n’agis pas, tu t’ennuies, tu perds ton temps.

Notre esprit fonctionne comme un pilote automatique. Tous les actes de la vie quotidienne sont effectués sans aucune prise de conscience. Nous effectuons souvent deux tâches simultanément pour gagner du temps. Je mange en travaillant. Je fais faire les devoirs avec mes enfants en faisant la cuisine…. Mais dans ces circonstances, mon cerveau a-t-il conscience de ce que j’ai mangé? Mes enfants ont-ils la sensation que je suis vraiment disponible pour eux?

 

 

  • Faire en étant

Cependant, il ne faudrait pas croire que la pleine conscience encourage l’oisiveté. Ce n’est absolument pas le cas. La pleine conscience encourage à être présent dans les activités de chaque jour. Etre présent dans les activités, c’est prendre le temps de se connecter régulièrement à soi, de faire attention à ses ressentis. Lorsque je mange, je mange. Ce qui signifie que je sais ce que je suis en train d’ingurgiter. Je suis conscient de la sensation que cela produit gustativement, je suis conscient du chemin parcouru par la nourriture dans mon corps, je suis conscient de la sensation de satiété envoyée par mon cerveau…. Si je fais les devoirs avec mon enfant, je suis dans la relation avec lui, attentif à ce qui représente une difficulté, attentif à ce qui le rend fier, à ce qu’il aime,…

 

  • Etre en lien avec soi-même

La pleine conscience est une philosophie de vie qui encourage à être en lien avec soi-même. Dans la vie quotidienne, on multiplie les obligations et les distractions et il est rare de prendre le temps de se poser avec soi-même. Il est parfois même, rare de se retrouver seul pour prendre le temps de se comprendre.


La pleine conscience encourage à prendre des moments de pause dans la journée. De brefs instants durant lesquels on se reconnecte avec soi-même et avec ses ressentis. Durant mon travail, je lève les yeux, je me recentre sur mon souffle et j’observe quel est mon état. Mon corps est-il détendu ou est-ce que je ressens des tensions? Dans quel partie de mon corps? Ai-je un ressenti positif sur ce qui m’arrive aujourd’hui? Ai-je rencontré des contrariétés?Je prends l’information, mais je ne cherche pas à l’analyser, à la comprendre, à la rationaliser. Je reste au niveau des ressentis qui m’informent sur ma météo intérieure.


Je suis attentif à mes besoins, je suis attentif à mon corps, à mes sensations, à mes ressentis et à mes pensées. J’apprends à diriger et à focaliser mon attention. De l’attention naît la pleine conscience.

 

  • Lâcher-prise

Quelques soient les nouvelles de ma météo intérieure, je les accepte. Je n’essaie pas de lutter pour transformer un mauvais moment en un instant agréable. Et je n’essaie pas non plus de faire durer un moment agréable. Je lâche prise et j’observe. Je me nourris de ce qui est bon et je laisse passer ce qui l’est moins. Agir ainsi permet d’accepter la vie et de cesser d’être dans une bataille permanente qui épuise le corps et l’esprit. Cela permet aussi de constater que la vie est une suite de bons et de mauvais moments et que l’on a la force de survivre aux moments moins agréables. Cette simple constatation diminue la valeur donnée aux moments désagréables.

Et si mon esprit s’emballe, si lors d’un moment désagréable, je me mets à ruminer, je peux aussi prendre conscience que je suis envahi par des idées et que ces idées ne sont pas moi. Dès lors, je peux prendre de la distance avec ces idées sans risque et en gagnant même une grande tranquillité d’esprit.

 

  • la bienveillance

Enfin, je pratique la bienveillance vis-à-vis de moi-même en premier lieu. Je ne me juge pas, ne me condamne pas, ne me flagelle pas. La vie est un chemin que chacun parcourt à son rythme. Je respecte mes limites.


Ainsi, je pourrai aussi être bienveillant avec les autres.

 

La pleine conscience est donc une philosophie de vie qui ne s’apprend pas du jour au lendemain. Elle est parfois enseignée lors de séances de méditation en pleine conscience. La pleine conscience a démontré depuis plus de 20 ans, ses effets bénéfiques sur le corps, sur le mental et sur la capacité à être avec autrui.

La pleine conscience ne donne pas de solution. au contraire, elle incite à essayer de cesser d’en chercher.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et vous, les Silvers, avez-vous déjà essayé la pleine conscience?

 

 

 

XoXo

 

 

SoPsY

6 réflexions sur “SoPsY: La pleine conscience ou l’art de vivre le moment présent

  1. J’ai découvert la pleine conscience sous forme de méditation. Je ne peux que vanter les mérites de la pratique : la pleine conscience aide à se recentrer, à se détendre et à prendre du recul par rapport à ses pensées et à ses émotions. Effectivement cela apprend le lâcher-prise et de la bienveillance….un exercice utile à tous que l’on devrait enseigner à l’école !

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour bonjour, tiens des points communs avec Marie Jeanne quand à l’influence des événements, durant l’enfance pour moi, à fort impact psychologique (négatifs bien entendu) qui viennent « polluer  » nôtre esprit actuel de façon récurente et qui peuvent mettre un frein à la volonté de profiter de l’instant présent en pleine conscience. Néanmoins l’âge venant et le déroulement de la vie avec son flot de (très )bonnes choses et de (beaucoup ) moins bonnes nous enseignent un peu de prendre le temps de se « recentrer  » . Voilà ce que pour moi équivaut à de la pleine conscience : m’isoler, ne plus prendre de décision sur un coup de tête si possible mais surtout « compartimenter ». Mes compartiments : mon mari, mes enfants, mes copines, mon boulot, mes clients, mes tâches du quotidien, les obligations de la vie courante, ma maison… mais il arrive que ça disjoncte un peu croyez moi! L’essentiel est de garder l’envie (la motivation; -)) d’avancer car c’est toujours constructif. Merci et belle journée (ouiiiii c’est vendredi ).

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou Magali et SoPsy,
    Sujet très intéressant, mais effectivement arrivons nous à vivre en pleine conscience dans ce monde où tout va vite, où tout doit aller vite…. Je pense que ce n’est pas facile à moins d’avoir une vie calme, sans soucis et d’être encore un peu insouciant mais est ce que c’est possible ??? Moi j’ai du mal car je suis quelqu’un qui « rumine » beaucoup et parfois c’est mon cerveau qui me « parle », je vais vous paraître « dingue » mais ce sont les pensées envahissantes face à des situations vécues qui m’ont beaucoup affectées et une vie émotionnellement et affectivement très compliquée. Parfois j’y arrive lors d’une sortie, d’un bon moment avec des amis, même au travail car j’oublie tout mais dès que je suis seule tout revient je n’arrive pas à faire le vide….. pourtant il faut profiter de la vie et penser à soi en premier mais je suis du genre à me préoccuper plus des autres que moi même !!!!! Alors pas facile mais ce n’est pas l’envie qui m’en manque….. Merci pour ce sujet à méditer …

    Aimé par 2 people

  4. Un nouveau sujet très très intéressant que je n’ai malheureusement pas le temps de lire tout de suite (oui c’est l’heure de partir bosser) je lis ça plus tard et je donnerai mes impressions probablement étant donné que cela m’inspire. Merci à vous deux et belle journée. Bisous

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s